Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

Bro-Sant-Brieg

Pays de Saint-Brieuc

  Lamballe * Lambal  

pajenn bet digoret e 2003 page ouverte en 2003

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

dernière mise à jour : 05/10/2016 16:13:56

PAGE EN COURS DE REFONTE TOTALE

Définition : commune de la Bretagne historique, en Penthièvre; évêché de Saint-Brieuc. 

Aujourd'hui dans la région économique dite "de Bretagne", département des Côtes d'Armor, arrondissement de Saint-Brieuc; chef-lieu de canton; sur le Gouessant.

Superficie : 

Population : 4255 hab. en 1878; 5075 hab. en 1970; 

Armoiries

* Régis de Saint-Jouan : "Dans l'armorial de l'édit de novembre 1696, les armes attribuées à Lamballe sont : de gueules à trois gerbes de blé d'or, liées de sable; écartelées d'hermine (état du 19 juillet 1697)". Celles-ci sont quasiment les mêmes que celles données par Hierome de Bara, en 1579, au lien des gerbes de couleur non différente, comme le blason ci-contre

 
* Régis de Saint-Jouan : "En 1771, Ruffelet assure que Lamballe portait anciennement d'azur à trois gerbes d'or. D'après Quernest (p. 84), une délibération de la communauté de ville en date du 2 mai 1772 mentionne les mêmes armes"
* Régis de Saint-Jouan : "Le brevet délivré à la ville de Ier février 1813 indique en plus un franc canton de gueules à senestre, chargé d'un N d'argent, surmonté d'une étoile de même, qui était sous l'Empire le signe des villes de 2è ordre (Arch. mun.)"
* Régis de Saint-Jouan : "Ce signe (napoléonien) disparut avec l'Empire en 1814 puis 1815 et les armes actuelles (=1990) sont celles de 1771-1772 qui figuraient en 1861 sur le papier à lettres de la mairie"
* Michel Froger et Michel Pressensé : "Ecartelé : aux 1 et 4, d'hermine à la bordure de gueules; aux 2 et 3, d'azur à trois gerbes de blé d'or liées de gueules". Armes du comté de Penthièvre (1008) et armes de la famille de Brosse (1535). L'édit de 1696 attribuait à Lamballe : "de gueules à trois gerbes de blé d'or liées de sable; écartelé d'hermine". D.M. : 16 novembre 1994"
* Régis de Saint-Jouan : "Il y a une variante : d'hermines à une bordure de gueules. Ces armes seraient celles du comté de Lamballe d'après Du Paz (Hist. généal., 1619). Ruffelet les dit portées par la ville en 1771 (éd. de 1850, p. 120). Elles furent peintes en 1839 dans la galerie des Croisades du musée de Versailles et en 1885 dans la salle du Conseil général de l'ancienne préfecture".

* Froger et Pressensé : "Ces dernières correspondent aux armes du comté de Penthièvre, fief des puînés de Bretagne au XIè siècle, devenues ensuite armes plaines du Limousin".

   

Paroisse : église sous le vocable de 

Histoire

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

La ville Ar ger
Eglise Saint Martin Iliz Sant Varzhin
Eglise Saint Jean Iliz Sant Yann
Eglise Notre Dame Iliz Itron varia
Couvent des Augustins Kouent an Aoustined

i

1931

Photographie / Skeudenn JC Even. Février / Miz C'hwevrer 2003

***

Étymologie

- Régis de Saint-Jouan : Lambala, 1083; novam Lambalam; veterem Lambamam, 1084; Lamballe, 1089; Lambalum, Lambaulum, dès 1089; Lambalum opidum, 1144; Lambalia, 1211; Villa de Lambalia, 1213; in veteri Lambalo, 1224; Lambale, 1231.

- Bernard Tanguy :  Lambala, 1083; 1084; Lambalum, fin XIè siècle; 1129; Lambalium, vers 1130, 1140; Lambalum, 1144; Lambaula, vers 1150; Lanna Pauli, 1152; Lambala, 1181; Lambaliu, 1185; Lambala, 1207; Lambalia, 1211; Lambaulium, 1220-1126; Lambale, Lambalum, 1231; en gallo : Lambal

Explication étymologique, selon Bernard Tanguy : 

" Il s'agit en l'occurrence de saint Paul. En breton Paol, la forme Pal est due à une réduction de la diphtongue. Homonyme des Lampaul finistériens, en breton Lambaol, Lamballe pourrait aussi, comme Pléboulle ... rappeler le souvenir de saint Paul-Aurélien. Pour entre le fondateur de l'évêché de Léon, celui-ci n'en n'et pas moins désigné par son biographe en 884 comme saint Paul-Aurélien "le Domnonéen".

Personnes connues Tud brudet
René AVRIL

royaliste émigré, qui a participé au débarquement de Quiberon en 1795

prisonnier, puis condamné à mort à Auray le 13 fructidor (dimanche 30 août 1795)

 

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Communes voisines de Lamballe Kumunioù tro war dro Lambal
Andel Saint-Aaron La Poterie Trégomar Noyal Maroué Landehen Meslin Coëtmieux

Communes du canton de Lamballe Kumunioù kanton Lambal
Andel    
Coëtmieux  
Lamballe Lambal
Landéhen  
La Malhoure    
Maroué    
Meslin    
Morieux    
Noyal    
Pommeret    
La Poterie    
Quintenic    
Saint-Aaron    
Saint-Rieul    
Trégomar    

Sources

* OGEE : Dictionnaire de Bretagne; 1780.

* Adolphe JOANNE : Département des Côtes du Nord. Hachette. 1878.

* A. MARTEVILLE et P. VARIN : continuateurs et correcteurs d'Ogée; 1843.

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire des communes de France. 1970.

* Régis de SAINT-JOUAN : Dictionnaire des communes . Département des Côtes d'Armor. Éléments d'histoire et d'archéologie. Conseil Général des Côtes d'Armor. Saint-Brieuc. 1990.

* Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Côtes-d'Armor. 1992

* PITRE-CHEVALIER : La Bretagne ancienne et moderne. Coquebert. 1844. Réédition les Editions du Choletais. 1989.

* Anonyme : Dictionnaire des communes du département des Côtes du Nord. vers 1860.

* M.N BOUILLET : Dictionnaire Universel d'Histoire et de Géographie. Librairie L. Hachette et Cie. Paris. 1863.

* Adolphe JOANNE : Département des Côtes du Nord. Hachette. 1878.

* Adolphe JOANNE : Dictionnaire des communes du département des Côtes du Nord. 1886.

* J. RIGAUD : Géographie historique des Côtes du Nord. Imprimerie Francisque Guyon. Saint-Brieuc. 1890.

* A. ROBIDA : La Bretagne. 1890. Réédition La Tour Giles, 1998.

* Albert DAUZAT et Charles ROSTAING : Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France. Librairie Larousse, 1963; Librairie Guénégaud, 1978.

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire national des communes de France. 1970. Recensement de 1968.

* Bernard TANGUY : Les noms de lieux bretons. Tome I. Toponymie descriptive. Studi n° 3. C.R.D.P. Rennes. 1975.

* Michel de la TORRE : Guide de l'art et de la nature. Côtes du Nord. Berger-Levrault. 1978.

* Petit Larousse Illustré. Librairie Larousse. 1979.

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire des communes de France. 1970.

* Michel de la TORRE : Guide de l'art et de la nature. Côtes du Nord. Berger-Levrault Editeur. 1978 / Nathan. 1985.

* Patrick GALLIOU : L'Armorique romaine. Les Bibliophiles de Bretagne. Braspars. 1984.

* Régis de SAINT-JOUAN : Dictionnaire des communes . Département des Côtes d'Armor. Éléments d'histoire et d'archéologie. Conseil Général des Côtes d'Armor. Saint-Brieuc. 1990.

* Jean-Yves LE MOING : Les noms de lieux bretons de Haute Bretagne. Coop-Breizh. 1990.

* Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Côtes d'Armor. Chasse-Marée. Ar Men. 1992.

* Skol-Uhel ar Vro - Institut Culturel de Bretagne : Lec'hanvadur Breizh / Répertoire bilingue des noms de lieux de Bretagne. 1993.

* Erwan VALLERIE : Traité de toponymie historique de la Bretagne. (3 volumes). Editions An Here. 1995.

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes des Côtes d'Armor. 1998.

* Hervé ABALAIN : Les noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000.

* Daniel DELATTRE : Les Côtes d'Armor. Les 372 communes. Éditions Delattre. 2004. 

* Divi KERVELLA : Petit guide des noms de lieux bretons. Coop Breizh. 2007.

* Jean-Yves LE MOING : Noms de lieux de Bretagne. Editions Christine Bonneton. 2007.

* Michel FROGER et Michel PRESSENSE : Armorial des communes des Côtes d'Armor et Ille et Vilaine. 2008.

Liens électroniques des sites Internet traitant de Lamballe :

* lien communal : 

* Office de Tourisme : place du Martray. 

Point I au Haras National. Tél : 02.96.31.05.38; otsi.lamballe@netcourrier.com

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

retour en tête de page