Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

Bro Sant-Malo 

Pays de Saint-Malo ----

Eskopti Dol

Évêché de Dol

  Brusvily

Brustao

 

pajenn bet digoret e 2003 page ouverte en 2003

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

dernière mise à jour 06/06/2017 20:29:54

Définition : commune de la Bretagne historique, en Pays de Saint-Malo / Bro Sant-Malo; enclave de l'évêché de Dol-de-Bretagne.

Aujourd'hui dans la région économique dite 'de Bretagne', département des Côtes d'Armor; arrondissement de Dinan; canton de Dinan-Ouest; sur le Guinefort.

Superficie : 1183 ha.

Population :  600 'communiants' vers 1780; 745 hab. vers 1860; 803 hab. en 1878; 816 hab. en 1881; 781 hab. en 1890; 658 hab. en 1968; 677 hab. en 1978; 711 hab. en 1982; 799 hab. en 1988; 794 hab. en 1999; 

Armoiries; blason; logo :

* Froger et Pressensé : "d'azur à la bande d'argent accompagnée de deux molettes du même". Armes de la famille de la Vallée, sculptées dans un gâble de l'église de Saint-Malo.

Paroisse : sous le vocable de saint Malo.

Histoire

* Ogée (1780) : Brusvili; à 6 lieues au S.S.O. de Saint-Malo, son évêché; à 9 lieues 1/2 de Rennes, et à 1 lieue 3/4 de Dinan, sa subdélégation et son ressort. Cette paroisse, dont la cure est présentée par un religieux du Léon, relève du roi, et compte 600 habitants. Le territoire est un terrain irrégulier, mêlé de terres en labeur, de prairies, de landes, et assez abondant en bois. - La maison noble du Quengo, basse-justice, en 1400 appartenait à Rolland du Rocher, sieur du Quengo, de Dilly et du Pargat.

 

Brusvily est issue d'un démembrement de Plumaudan.

--------------------------

Maires de Brusvily : Mrs AROT, 1826; MORIN, 1854; etc ...

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Église  Iliz
Chapelle du Val; disparue Chapel an traon; aet da goll
Manoir du Quengo  
Manoir du Vau-Rouault (XVIIIè)  
Bornes du Vieux-Chemin  

Étymologie

* Ogée (1780) : Brusvili.

* Marteville et Varin (1843) : Brusvili.

* Régis de Saint-Jouan (1990) : "L'église Saint-Malo de Brusvily apparaît dans des chartes du prieuré Saint-Magloire de Léhon en 1156 (Brusweli ou peut-être Brusiveli), 1181 (Brusvily), 1182 (Blusvuli) et 1187 (Blusivili) (anc. év. IV, 359, 362; VI, 135, 136; Mor., Pr. I, 689). Brusivili est cité comme paroisse dès 1440 dans une lettre de Jean V (n° 2416) et Brusvili dans la réformation des feux de la même année (Des Salles, 1864, p. 1)"

* Bernard Tanguy (1992) : " Eccl. S.Maclovii de Bluscueli, mil. du XIIe s.; Blusweli, 1156; Brusvily, 1181; Blusivily, 1182; Blusivily, 1187; Bruscvily, 1407; Brusivili, 1440; Brusvilly, XVe s.; gallo Brustao.

... Son nom reste énigmatique, mais pourrait être, à en juger par les formes les plus anciennes, un composé ayant pour second élément le vieux-breton gueli, aujourd'hui gwele "lit", qui apparaît également dans Guilligomarch (Fin.). Correspondant au gallois gwely, le mot, qui avait anciennement l'acception de "famille", fut utilisé pour désigner un territoire exploité en commun par les membres d'une famille libre et noble."

* Éditions Flohic (1998) : "peut-être de l'ancien breton gueli, lit, et par extension, famille, ou territoire exploité collectivement par les membres d'une famille noble".

"Une église de Bluseveli est mentionnée dès le XIIè siècle dans une charte du prieuré Saint-Magloire de Léhon".

* Hervé Abalain (2000) : "Origine obscure : Blusweli en 156, Blusivili en 1187, Plessiaco Bili en 1256; Bernard Tanguy voit dans ce toponyme le mot gueli = gwele en breton moderne, "lit, descendance, famille"

* Daniel Delattre (2004) : "Brusvili au XVè". 

-------------------

Pour aider à trouver une étymologie plausible :

* Éditions Flohic (op. cit) : "La paroisse de Blusivili, qui dépend de l'évêché de Saint-Malo, apparaît dans des lettres du duc Jean V en 1440. "La paroisse est remplie de terrains marécageux et d'eau stagnante qui séjourne dans d'anciennes carrières", écrit, en 1777, le chirurgien Harouard afin d'expliquer les causes de l'épidémie qu'il soigne".

* JC Even : toponymes existant ailleurs, outre Guilligomarch : Luzivily, Guervily, etc ...

Personnages connus Tud brudet
Famille du Rocher de Quengo

 
   
Demoiselle du Rocher

surnommée Victoria, ou "général Victor"; chef chouanne

 

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Armorial

Famille du Rocher du Quengo        

Commune du canton de Dinan Ouest Parrezioù kanton Dinan Kuz Heol
Aucaleuc *Oskaleg
Bobital Bobita / *Bowidel
Brusvily  
Calorguen  
Le Hinglé  
Plouër-sur-Rance    
Quévert    
Saint-Carné    
Saint-Samson-sur-Rance    
Taden    
Trélivan    
Trévron    

 

Dinan   Dinan

Communes limitrophes de Brusvily Parrezioù tro war do *Brustao
Trélivan Bobital Le Hinglé Trévron Plumaudan Yvignac Trébédan

Sources; Bibliographie :

* OGEE : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780; 

* MMrs. A. MARTEVILLE et P. VARIN, continuateurs et correcteurs d'Ogée; 1843. 

* Anonyme : Dictionnaire des communes des Côtes du Nord, vers 1860.

* Adolphe JOANNE : Département des Côtes du Nord ; Hachette. 1878.

* Adolphe JOANNE : Dictionnaire des communes du département des Côtes du Nord. 1886.

* J. RIGAUD : Géographie historique des Côtes du Nord. Imprimerie Francisque Guyon. St. Brieuc.1890. Réédition de la Tour Gile. 1995.

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire Meyrat. Dictionnaire national des communes de France. 1970.

* Michel de la Torre : Guide de l'art et de la nature. Côtes du Nord. Berger-Levrault éditeur. 1978. 

* Michel de la Torre : Guide de l'art et de la nature. Côtes du Nord. Nathan. 1985. 

* Régis de SAINT-JOUAN : Département des Côtes d'Armor. Dictionnaire des communes. Conseil général des Côtes d'Armor.1990.

* Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Côtes d'Armor. Editions Chasse-Marée Ar Men. 1992.

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes des Côtes d'Armor. 1998.

* Hervé ABALAIN : Les noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000.

* Daniel DELATTRE : Les Côtes d'Armor. Les 372 communes. Éditions Delattre. 2004.

Liens électroniques des sites Internet traitant de Brusvily / Brustao :

* lien communal : 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* blason de Brusvily : dessin JC Even sur logiciel Genherald5 

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Retour en tête de page